Vous êtes ici : Accueil » Expositions » Trésors d'archives... » Document inédit sur le Saint Suaire (XVIe s.)

Découverte d'un document inédit concernant le Saint Suaire à Chambéry

Discours du sindic Vialis au duc de Savoie pour qu'il autorise l'exposition du Saint Suaire (début 16e siècle).

Un épisode de l'histoire du Saint Suaire

Agrandir l'image

Les archives de la ville de Chambéry ont été classées en 1869 par Charles Guillermin. Cet important travail a permis de remettre en ordre près de 200 mètres de dossiers et de reconstituer le plus bel ensemble d'archives communales de la Savoie. L'archiviste a cependant laissé de côté de nombreux documents jugés sans importance parce qu'ils étaient difficiles à identifier, non datés, en mauvais état ou simplement sans intérêt pour la gestion de la commune et pour son histoire. Au milieu de ces liasses de documents délaissés, se trouve un petit texte inédit, probablement du début du 16e siècle, un simple brouillon, qui concerne le Saint Suaire.

Rien d'étonnant. En effet, cette sainte relique est propriété de la maison de Savoie depuis le 15e siècle. En 1506, elle est déposée dans la chapelle du château de Chambéry et elle devient rapidement l'objet d'une grande vénération populaire. On la montre à la foule deux fois par an, le vendredi saint et le 4 mai. Le reste du temps, elle est conservée dans une cavité creusée derrière l'autel, fermée par des portes de fer munies de quatre serrures. Le duc de Savoie en conserve deux clefs. A chaque exposition de la relique, il charge un émissaire de les apporter à Chambéry.

C'est ainsi que les choses se passent la plupart du temps. Mais le texte dont il est ici question, et c'est là son mystère, raconte que le duc a un jour refusé que soit montré le Suaire. Pourquoi ? Lire la suite de l'histoire

Transcription

Remonstrance à notre très redoubté seigneur

Que monsieur le syndic Vialis luy

Fera sur ce qu'il luy a pleu mander

De non point monstrer le sainct suayre

 

Premièrement que ja soit ce que meur en plusieurs

Lieux de peste comme son excellence a este adverti

Par monsieur le mareschal neanlmoins supplie

Ses tres humbles et tres obeissants subjects et serviteurs

De sa ville de Chambery que son bon plaisir soit

La dicte saincte relique soit monstre pour

Quatre raisons

Lire la suite

Archives départementales de la Savoie

244, quai de la Rize
73000 Chambéry

Département de la Savoie

Château des Ducs de Savoie
CS 31802 - 73018 Chambéry Cedex