Vous êtes ici : Accueil » Archives en ligne » Registres matricules militaires en ligne

Registres de matricules de recensement militaire (1867-1940)

Ce formulaire cherche parmi les registres matricules militaires de 1867 à 1940 (sous-série 1R du cadre de classement des Archives départementales).

Les répertoires jusqu'en 1938 sont consultables en ligne, ainsi que les registres de matricules des classes 1867-1918 (1R 1 à 1R 249).

Attention

Les registres de matricules postérieurs à 1919 ne peuvent pas être diffusés via Internet, en application des recommandations de la CNIL.

Ils ne sont consultables en ligne qu'en salle de lecture. 

Pour plus d'informations, cherchez Aide dans la Recherche libre du formulaire ci-dessous.

Composition du fonds / présentation du contenu

Les renseignements portés dans ces documents sont l'état civil de la personne, son signalement physique, son degré d'instruction, son aptitude au service et le détail des services accomplis.

Les fiches matricules sont communicables à 50 ans sauf si elles contiennent des informations médicales. Dans ce cas, le délai est fixé à 120 ans après la naissance ou 25 ans après le décès si la date en est connue.

 

Instruments de recherche

Ces documents sont classés dans la sous-série 1R.

IR1604

Répertoire numérique par Eric Gorraz, sous la direction de Francine Glière, 2008

Voir le fichier pdf (925 Ko)

Introduction de l'inventaire

Origine du versement

Les registres matricules du Recrutement militaire sont envoyés par le Bureau Central des Archives administratives militaires de Pau dans les départements, annuellement , 72 ans après l’appel de la classe.

Ces registres font suite aux différentes listes établies par les communes, les cantons et les arrondissements, versées par le bureau en charge des affaires militaires auprès de la Préfecture et décrits également au sein de la sous-série 1R (fonds de la Préfecture, en cours de classement).

Les registres des années 1936-1940 n’ont pas encore été versés. Ils seront cotés 1R 356 à 377.

Description matérielle des registres

Lors du recrutement, un numéro matricule est attribué à chaque recrue et l’état signalétique des services militaires (ESS) de chaque soldat est tenu à jour.

En Savoie les registres matricules de cette nature existent depuis 1867 :

• de 1867 à 1877 : le registre comporte son répertoire en fin de volume ;

• à partir de 1878 il existe un répertoire annuel distinct et plusieurs volumes de matricules. Le répertoire annuel est alphabétique, en face de chaque patronyme il donne le n° du matricule et le n° du volume où se trouve le feuillet matricule recherché. En fin de répertoire se trouve consignés à l’encre rouge les patronymes des hommes récemment naturalisés.

Renseignements fournis par les matricules

Les conscrits sont incorporés lorsqu’ils ont 20 ans, c’est l’année de leur « classe », en fonction de la localisation de leur domicile à leur vingt ans, que ce domicile soit ou non leur lieu et département de naissance. C’est parfois également le cas de hommes qui « devancent » l’appel.

En plus de l’état civil figure la description physique du soldat : taille, couleur des yeux, des cheveux, etc. Ensuite viennent les détails liés à la carrière militaire du soldat, qu’il soit simple appelé ou devenu soldat de métier : l’historique des services à l'armée, changement de corps d’armée, état des campagnes militaires en temps d’opérations de guerre, blessures, décorations, changement de résidence , parfois date de décès pendant les périodes militaires (guerre, maladie, exécution suite à une condamnation prononcée par le tribunal militaire…).

Certains de ces renseignements rendent le feuillet matricule non consultable librement : les modalités de consultation en fonction de la récente loi d’archives de juillet 2008 sont encore en cours d’élaboration. Jusqu’à présent ils s’échelonnaient entre 120 et 150 ans à partir de la date de naissance.

Sources complémentaires

Site internet "Mémoire des hommes" www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/

Base de données des Morts pour la France durant la guerre 1914-1918.

Plus de 1,3 million de militaires décédés au cours de la Grande Guerre et ayant obtenu la mention "Mort pour la France" figurent sur cette base de données.

Celle-ci a été constituée par la numérisation et l’indexation des fiches élaborées au lendemain de la Première Guerre mondiale par l’administration des anciens combattants et aujourd’hui conservées par la direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives du ministère de la Défense.

Publication

Les archives des administrations en Savoie pendant la Seconde Guerre mondiale

Répertoire numérique, par Emmanuelle Combet, 2000. (1218W, 1404W et 1405W non communicables)

 

>> Voir l'inventaire
(au format pdf)

>> En savoir plus

Instrument de recherche

IR 1604. Répertoire numérique de la sous-série 1R. 
par Eric Gorraz, sous la direction de Francine Glière, 2008

Voir le fichier pdf (925 Ko)

 

Archives départementales de la Savoie

244, quai de la Rize
73000 Chambéry

Département de la Savoie

Château des Ducs de Savoie
CS 31802 - 73018 Chambéry Cedex