Vous êtes ici : Accueil » Etat des fonds » Archives hospitalières

Fonds déposés par les établissements hospitaliers

Fonds des anciens hôpitaux de Chambéry.
Fonds de l'hôpital psychiatrique de Bassens.
Série H-dépôt.

Les hôpitaux de Savoie

Du Moyen Age au début du XIXe siècle, les hôpitaux sont d'abord des structures d'accueil et d'assistance destinées aux voyageurs pauvres et en particulier aux pèlerins venant et allant à Rome ou vers d'autres lieux saints. Cet accueil peut également s'étendre aux pauvres des paroisses si aucune autre structure telle qu'une Maison de charité ne les prend en charge, ou à un public plus ciblé comme les orphelins ou les femmes enceintes. Les hôpitaux ont généralement été fondés par des habitants motivés par l'exercice de la charité, qui est une des pratiques les plus importantes de leur foi chrétienne. Il faut attendre le XIXe siècle pour qu'ils deviennent véritablement des établissements de soins.

Hôpitaux de Chambéry

Historique.

- 1Hdépôt - Hôpital de Saint-François et Maché.

L'hôpital de Saint-François, installé sur l'actutelle place Métropole, est fondé en 1370 par Amé de Bignin et Thomas Girard, bourgeois de Chambéry.  Il reçoit les pèlerins, les femmes enceintes et les malades pauvres ainsi que les enfants abandonnés. Il fusionne au XVe siècle avec l'hôpital de Maché.

L'hôpital de Maché  tire son nom du faubourg de Chambéry où il était installé. Il a été fondé à la fin du XIVe siècle par Jean du Rhône, dit de Lyon, bourgeois de Chambéry. Il est aussi nommé hôpital des pèlerins.

- 2Hdépôt - Hôpital général de la Charité et des Repenties (1714-1739).

L'hôpital est fondé par Antoine Perrin, grâce à une donation faite en 1645 par Chrétienne de France, duchesse de Savoie. Il héberge des indigents. Le duc de Savoie, Charles-Emmanuel II, par lettres patentes du 20 janvier 1656, transforme cet hôpital en un hospice destiné à recevoir les orphelins de plus de 7 ans et les pauvres invalides. 

- 3Hdépôt - Hôtel Dieu (1330-1864).

L'hôtel Dieu a pour origine une dotation faite par testament en 1647 d'un procureur nommé Théodore Bocco , en vue de soigner les malades. Il est construit seulement en 1679, aux abords de La Leysse.

- 4Hdépôt - Hôpital des Incurables (1740-1813).

L'hôpital des Incurables nait en 1740 de la volonté conjointe du Gouverneur de Savoie, le comte Picon et du révérend Louis Girod. Sa vocation est pionnière : il s'agit de créer un lieu où seront reçus et soignés les malades incurables que les autres établissements hospitaliers de Chambéry refusent de prendre en charge.

- 5Hdépôt - Hospices civils de Chambéry (1815-1914).

La loi du 16 vendémiaire an V (1796) place les différents hôpitaux de Chambéry sous l'autorité d'une unique commission. Les hôpitaux sont réunis sous le nom d'Hospices civils de Chambéry. 

- 9Hdépôt - Hôpitaux de Chambéry (supplément).

Ce fonds regroupent des documents appartenant aux hôpitaux de Chambéry, qui n'avaient pas été pris en compte dans les classements précédents.

Voir le plan de classement

Composition des archives antérieures à 1792.

- Les archives qui résultent du fonctionnement des hôpitaux : actes de fondations, actes administratifs (délibérations), comptabilité, titres de propriété (testaments, donations, échanges, acquisitions) et de rentes, procédures, rares registres de malades.

- Les archives provenant des donateurs : testaments, contrats de mariage, titres de propriété (acquis, vente, acensements), inventaires d'hoirie.  La richesse des hôpitaux est fonction de l'importance des dons et legs qu'ils reçoivent. Chaque don obligeait l'hôpital à récupérer les titres qui y étaient attachés de manière à justifier de ses nouveaux droits ou devoirs. Ces archives peuvent être nombreuses, voire constituer de véritables chartrier familiaux qui en disent long sur les familles des donateurs.


Centre hospitalier spécialisé de Bassens

6Hdépôt - Hôpital psychiatrique de Bassens.

Historique

En Savoie, le premier asile d'aliénés est créé par lettres royales patentes du 6 mars 1827. Etabli à Betton, commune de Bettonnet, canton de Chamoux, dans une ancienne abbaye, il est ouvert le 1er juillet 1828. L'éloignement de l'asile du Betton par rapport à la ville de Chambéry, l'exiguïté des locaux et surtout son insalubrité nécessitent le transfert des aliénés dans un asile beaucoup plus vaste dont la construction, à Bassens, est rendue possible grâce à la rente accordée par le Général de Boigne. La cérémonie de la première pierre date du 26 août 1853. Le transfert des premiers aliénés s'est fait le 1er novembre 1858. Avec le décret du 5 avril 1937, l'asile prend le nom d'hôpital psychiatrique, puis en 1977, celui de centre hospitalier spécialisé. 

Composition du fonds

Les archives anciennes du Centre Hospitalier spécialisé de la Savoie se décomposent en deux fonds : celui des archives de l'Hospice des Aliénés du Betton,et celui des archives de l'Asile des Aliénés de Bassens. Les documents classés dans ce fonds 6 H Dépôt comprennent les archives de la période de transition entre l'Hospice des Aliénés de la Savoie et l'Asile des Aliénés de Bassens. En effet on retrouve les réflexions du Docteur DUCLOS et de l'architecte DÉNARIÉ à l'origine des plans de constructions de ce futur asile.

>>>Voir le cadre de classement

Formulaire de recherche

 

Archives départementales de la Savoie

244, quai de la Rize
73000 Chambéry

Département de la Savoie

Château des Ducs de Savoie
CS 31802 - 73018 Chambéry Cedex