L'architecture rurale des pays de savoie
Auteur : Paul GRILLET - Niveau de lecture : Documents

Page suivantePage précédente

Chartreuse : Entremont-le-Vieux

Fondations et murs : Les fondations sont peu profondes tandis que les murs sont en pierre calcaire liée à la chaux avec une chaîne d’angle en pierre taillée.

Toiture : A quatre versants, d’une pente de 45°. La charpente compte essentiellement deux fermes avec raidisseurs. Deux lucarnes aèrent le comble.

Couverture : En tuiles écaille avec faîtage et arêtiers en tuiles canal.

Baies : Leurs encadrements sont faits de pierre taillée (en calcaire).

Feu : Dans la salle commune avec une grande cheminée.

Escalier : A l’intérieur. En sapin.

Surfaces intérieures : Dans la salle commune et la cuisine, les sols sont faits de dalles de pierres et de planchers. Les plafonds présentent partout ailleurs des poutres apparentes.

Décor : Par son volume et sa forme, la toiture, dont le faîtage est orné d’épis de zinc, confère à la demeure une élégance remarquable. Le logis des hommes est dissocié de l’écurie-grange cartusienne, plus vaste, plus haute qui présente une toiture plus ample généralement à deux pans couverts d’essendolles. Si la partie inférieure des murs est en pierre, le bois est au contraire l’élément dominant de ce type de bâtiment.

 

Page suivantePage précédente

Retour au sommaire du dossier