Le nord-Genevois
Auteur : Claude BARBIER - Niveau de lecture : Tous publics

Page suivanteRetour au sommairePage précédente

Patrimoine

Au titre du patrimoine citons les châteaux de Faramaz-Vulbens (XVe siècle), sur la même commune, à Cologny, les restes d’une commanderie de templiers fondée au XIIe siècle, le château de Viry (XIIIe siècle, fortement remanié au XVIIIe siècle), la maison forte de Savigny ; sur l’ancienne commune de Thairy (rattachée à Saint-Julien-en-Genevois en 1965), les châteaux de Thairy, de Crache et d’Ogny (tous trois construit à des périodes mal définies, mais avant le XVIe siècle). A Cruseilles, les châteaux de Beccon, des Avenières (XXe siècle, construit pour le compte d’une américaine, Mlle Silloto, qui épousa en première noce Muratore Dina, de nationalité indienne, qui tenta d’installer un observatoire sur le Salève), la maison de Fésigny (XVe-XVIe), le château de Cernex (XVe-XVIe siècles) ; le château de Novéry-Minzier, etc. Ces demeures, privées, ne sont pas visitables, ce qui n’est pas le cas de l’ancienne église de Chevrier (fresques du XVIIIe siècles), la chapelle d’Humilly-Viry (XIIIe siècle), la chartreuse de Pomier-Présilly (bâtiments du XVIIe siècle, avec des caves exceptionnelles du XII-XIIIe siècle), de la chapelle de Charly-Andilly, reconstruite en 1541 dans le style gothique flamboyant et complétée d’un clocher à bulbe sans doute après un incendie survenu en 1787, de l’église de Copponnex (XIIIe ou XIVe siècle), etc.

Signalons aussi le bourg médiéval de Chaumont, guère visité, guère mis en valeur également, situé au pied du Vuache, en direction de Frangy. La proximité de l’antique route Genève-Seyssel dont une bretelle traversait le bourg de Chaumont, a favorisé la constitution d’un centre commercial. Il subsiste de la " splendeur " de Chaumont les ruines d’un château médiéval ainsi que de nombreuses maisons anciennes (dont beaucoup du XVIIIe siècle) et les prisons.

Page suivanteRetour au sommairePage précédente

Retour au sommaire du dossier