La maison de Savoie
Auteur : André PALLUEL-GUILLARD - Niveau de lecture : Documents

Page suivanteRetour au sommairePage précédente

LOUIS  I

Né à Genève en 1415 d’Amédée VIII, et de Marie de Bourgogne  fille du duc de Bourgogne,   Philippe Le Hardi.

Successeur de son père en 1434, 2e duc

Il épouse en 1433  Anne de Lusignan, fille du roi de Chypre, Janus

dont il a

1/ Amédée IX (1435-1472),  3e duc, époux de Yolande de France

2/ Louis époux de sa cousine Charlotte de Lusignan, qui lui apporte la couronne de Chypre.

3/ Jean comte de Genevois, décédé en 1491

4/ Jacques comte de Romont

5/ Philippe II, sans terre, (1443-1482), époux de Claudine de Brosse, 7e duc.

6/ Pierre, évêque de Genève, décédé en 1458

7/ Jean-Louis, évêque de Genève, décédé en 1482

8/ François, archevêque d’Auch, décédé en 1490

9/ Marguerite épouse de Jean IV de Montferrat, puis de Pierre de Luxembourg

10/ Charlotte (décédée en 1483) épouse de Louis (XI) dauphin du Dauphiné puis roi de France.

11/ Bonne, épouse de Galeazzo Sforza

12/ Marie, épouse de Louis de Luxembourg

13/ Agnès épouse de François d’Orléans.

Louis dût d’abord supporter l’autorité de son père en particulier avant et après son pontificat de 1434 à 1439 puis de 1439 à 1451, puis les intrigues de l’entourage chypriote de son épouse mais aussi les appétits de ses voisins français et milanais. Charles VII le force à renoncer au Valentinois et à payer une forte indemnité en compensation de la renonciation par le dauphin de l’hommage du Faucigny. Il ne peut s’emparer de Milan ni  y empêcher l’arrivée au pouvoir de Francesco Sforza et doit renoncer à tout espoir de conquête de la vallée de la Sesia.

Il meurt en 1465 à Lyon  où l’on laissa ses entrailles avant de ramener son corps à Genève.

 

Bibliographie :

BROCART (M.) et MARCAIS (C.) : Anne  de Chypre, duchesse de Savoie. Yens (CH) 1994

Page suivanteRetour au sommairePage précédente

Retour au sommaire du dossier