La maison de Savoie
Auteur : André PALLUEL-GUILLARD - Niveau de lecture : Documents

Page suivanteRetour au sommairePage précédente

PHILIBERT II «Le Beau» 

Né en 1480 au Château de Pont d’Ain (département de l’Ain) de Philippe II sans terre et de Marguerite de Bourbon

Successeur de son père Philippe «sans Terre» en 1497, 9e duc

Il épouse

1°/ en 1496 Yolande de Savoie, sa cousine, fille de Charles I (1487-1499)

2°/ en 1501 Marguerite d‘Autriche (1480-1530), fille de Maximilien Ier et de Marie de Bourgogne, petite-fille de Charles Le Téméraire et tante de l’empereur Charles Quint.

A peine devenu duc, Philibert dut s’allier à Louis XII, roi de France qui allié à Venise, cherchait  à passer les Alpes pour conquérir le Milanais, c’est pour ne pas risquer  une trop grande influence française que l’on poussa au mariage « autrichien » du jeune prince.

Marguerite obtient rapidement la mise à l’écart du trop influent Renato,  «grand bâtard de Savoie» demi-frère de son mari et très lié à sa sœur Louise de Savoie.

Il meurt accidentellement en 1504 à Pont d’Ain, inhumé dans l’église de Brou (Bourg-en-Bresse) édifiée par son épouse, là même où sa mère avait déjà fait un vœu pour la guérison de son mari.

son frère Charles II lui succède.

Page suivanteRetour au sommairePage précédente

Retour au sommaire du dossier