La maison de Savoie
Auteur : André PALLUEL-GUILLARD - Niveau de lecture : Documents

Page suivanteRetour au sommairePage précédente

CHARLES-FELIX

Né en 1765 de Victor-Amédée III et de Marie-Antoinette d’Espagne.

Duc de Genevois, successeur en 1824 de son frère Victor-Emmanuel, 6e roi de Sardaigne

Il épouse en 1807 Marie-Christine de Bourbon-Naples, (1779-1849), fille de Ferdinand IV et de Marie-Caroline d’Autriche (nièce de Marie-Antoinette, reine de France, petite-fille de l’impératrice Marie-Thérèse, cousine germaine de sa belle sœur la reine Marie-Thérèse, sœur de Marie-Adélaïde d’Orléans, reine de France) 

Vice-roi de Sardaigne en 1799-1806 et en 1814-21, il est à Modène en 1821 lors de l’abdication de son frère, il récuse tout de suite les mesures libérales de Charles-Albert d’autant que les Autrichiens interviennent militairement contre le gouvernement de ce dernier.

Aussi réactionnaire et antilibéral que son frère, il était cependant nettement plus favorable aux Autrichiens dont il sera l’allié fidèle et docile jusqu’à sa mort.

Il prend comme ministre de l’intérieur le sévère et conservateur savoyard Roget de Cholex, qu’il laisse d’autant plus libre que sa devise était « Je ne suis pas roi pour être tourmenté…»

Il apprécie peu le Piémont jugé trop libéral et préfère réserver ses séjours et sa faveur pour les provinces périphériques en particulier Nice, Gênes et la Savoie (où il vient quatre fois en 10 ans, où il restaure l’abbaye d’Hautecombe, participe à la construction du théâtre de Chambéry, favorise l’endiguement de l’Arve et de l’Isère).

Grand amateur de musique et de beaux-arts, il est à l’origine de la création du musée égyptien de Turin, un des plus importants au monde de sa spécialité. 

Il meurt à Turin en 1831, ayant comme successeur son lointain cousin Charles-Albert de Savoie-Carignan (inhumé avec son épouse à Hautecombe)

 

Bibliogrphie :

Charles-Félix de Savoie, sa vie intime par un religieux d’Hautecombe. Hautecombe, 1881.

LEMMI (F.)  : Carlo Felice. Turin, 1931.

Page suivanteRetour au sommairePage précédente

Retour au sommaire du dossier