LA BASSE MAURIENNE
Auteur : Jean PRIEUR - Niveau de lecture : Tous publics

Page suivante

Situation : une basse et large vallée au coeur des hauts massifs.

La Basse Maurienne correspond à la vallée inférieure de l'Arc et comprend les cantons de La Chambre et d'Aigebelle.

Le canton de La Chambre compte 14 communes : La Chambre, La Chapelle, Les Chavannes, Montaimont, Montgellaffrey, Notre-Dame-du-Cruet, Saint-Alban-des-Villards, Saint-Avre, Saint-Collomban-des-Villards, Saint-Etienne-de-Cuines, Saint-François-Longchamp, Sainte-Marie-de-Cuines, Saint-Martin-sur-la-Chambre, Saint-Rémy-de-Maurienne.

Le canton d'Aiguebelle compte 12 communes : Aiguebelle, Aiton, Argentine, Bonvillaret, Epierre, Montgilbert, Montsapey, Randens, Saint-Alban-d'Hurtières, Saint-George-d'Hurtières, Saint-Léger, Saint-Pierre-de-Belleville.

En Basse Maurienne, l'Arc (320 mètres d'altitude à Aiguebelle) traverse les massifs cristallins centraux, entre le Grand Arc (2482 m.) et la Lauzière (2829 m.) à l'Est et les Sept-Laux (2908 m.) à l'Ouest. Le bassin de La Chambre s'ouvre largement dans le revêtement schisteux des massifs cristallins, où se sont enfoncés les ruisseaux affluents du Bugeon et du Glandon ; puis, vers l'aval, la vallée se rétrécit. Les villages se sont fixés sur les cônes de déjection ; le fond de la vallée a été aménagé lors des colmatages du XIXe siècle.


Aiguebelle et le verrou de Charbonnières, vers la route de Bonvillaret

Cette région, où l'agriculture est facile depuis le diguement de l'Arc, a été le berceau de l'industrie savoyarde, avec des ressources minières exploitées depuis une époque très ancienne. C'est aussi un pays au riche passé historique, pays clé de la Maison de Savoie, avec la château de Charbonnières et l'atelier monétaire d'Aiguebelle. Pour l'époque contemporaine, c'est le secteur où se sont formés de nombreux maquis durant la dernière guerre et où, en conséquence, les représailles allemandes ont fait de nombreuses victimes.


Argentine et son territoire, vue des Hurtières

 

Page suivante

Retour au sommaire du dossier