De négociations en légalisation
Thème précédent
Retour au sommaire des thèmes
Thème suivant

Voir les documentsDepuis l’entrevue secrète de Plombières, les diplomates français et piémontais travaillent ensemble pour aboutir à une entente politique réelle. Au terme de longs mois de discussion, celle-ci sera concrétisée par le traité de Turin.

Après plusieurs tentatives avortées, les deux puissances trouvent enfin un terrain d’entente. Les modalités de rattachement de la Savoie à la France sont formalisées. Le texte définitif, préparé par Cavour et Edouard Thouvenel, ministre des Affaires étrangères, est signé le 24 mars 1860.

L’article 1er stipule que Victor-Emmanuel II « consent à la réunion de la Savoie et de l’arrondissement de Nice à la France ». Ce transfert de territoires entre deux souverains doit se faire dans le respect des populations concernées (art. 1) et tenir compte des situations personnelles tant des serviteurs de l’Etat (art. 5) que des simples sujets (art. 6).

Les questions annexes de la « zone franche » mise en place au Congrès de Vienne (art. 2) et « les diverses questions incidentes auxquelles donnera lieu la réunion » (art. 4) seront réglées ultérieurement. Afin de conforter le parti pro-annexion, qui craint entre autres un démembrement de la Savoie, Napoléon III accepte de recevoir la délégation savoisienne, conduite par Amédée Greyfié de Bellecombe le 21 mars 1860.

01-bmc_univ-illu.jpg

Le roi Victor-Emmanuel II et son premier ministre, le comte de Cavour. Gravure parue dans « L'Univers illustré », le 16 février 1860.

Collection Bibliothèque municipale de Chambéry.


02-ad74_24j_567.jpg

Portrait d'Edouard Antoine Thouvenel, ministre des affaires étrangères françaises. Gravure parue dans « L'Illustration », le 21 janvier 1860.

Conseil général de la Haute-Savoie, Archives départementales, 24J 567.


03-ad74_24j_567.jpg

Réception de la députation savoisienne par l'Empereur au palais des Tuileries le 21 mars 1860. Gravure parue dans « L'Illustration », le 23 mars 1860.

Conseil général de la Haute-Savoie, Archives départementales, 24J 567.


03-reception_de_greyfie_de_bellecombe.jpg

Réception de M. Greyfié de Bellecombe et de la députation savoisienne par Leurs Majestés Impériales aux Tuileries, le mercredi 21 mars 1860. Gravure.

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, J 329.


04-fi285.jpg

Discours prononcé aux Tuileries le 21 mars 1860 par l'empereur Napoléon III à la députation savoisienne. Affiche, 1860.

"[…] Mon amitié pour la Suisse m'avait fait envisager comme possible de détacher en faveur de la confédération quelques portions du territoire de la Savoie, mais devant la répulsion qui s'est manifestée parmi vous à l'idée de voir démembrer un pays qui a su se créer à travers les siècles […] il est naturel de déclarer que je ne contraindrai pas au profit d'autrui le vœu des populations. [...]"

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, Fi 285.


05-fi42.jpg

Proclamation du roi Victor-Emmanuel II expliquant les raisons politiques qui ont motivé la signature du traité de Turin. Affiche, Turin, le 1er avril 1860.

"[…] Quelque pénible qu'il me soit de me séparer des provinces qui ont fait si longtemps partie des Etats de mes ancêtres, et auxquelles tant de souvenirs me rattachent, j'ai dû considérer que les changements territoriaux amenés par la guerre d'Italie, justifiaient la demande que mon auguste allié l'Empereur Napoléon m'a adressée pour obtenir cette réunion […]"

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, Fi 42.


06-nizza_e_savoia.jpg

Traité de Turin signé entre la France et le royaume de Piémont-Sardaigne, le 24 mars 1860. Extrait.

Archives d'Etat de Turin.


07-nizza_e_savoia.jpg Traité de Turin signé entre la France et le royaume de Piémont-Sardaigne, le 24 mars 1860. Article 6.
"Les sujets Sardes originaires de la Savoie et de l'arrondissement de Nice […] qui entendront conserver la nationalité sarde, jouiront pendant l'espace d'un an […] de la faculté de transporter leur domicile en Italie et de s'y fixer […]"

Archives d'Etat de Turin.


08-nizza_e_savoia.jpg

Traité de Turin signé entre la France et le royaume de Piémont-Sardaigne, le. Extrait, signature de l'Empereur.

"Nous, ayant vu et examiné ledit traité […] Déclarons qu'il est accepté, ratifié et confirmé, et promettons qu'il sera inviolablement observé […]"

Archives d'Etat de Turin.


09-nizza_e_savoia.jpg

Procès-verbal attestant l'échange des ratifications entre les deux souverains, signé par Cavour et Talleyrand, les deux plénipotentiaires attitrés, 30 mars 1860.

"[…] Les instruments desdites ratifications ont été produits de part et d'autre, et après collation attentive ayant été trouvés en bonne et dû forme, l'échange a été opéré […]"

Archives d'Etat de Turin.


10-4num_37_copie.jpg

Dépêche télégraphique annonçant la signature du traité de Turin entre la France et le royaume Piémont sarde, Le Courrier des Alpes, le 25 mars 1860.

"[…] Le traité de session de la Savoie et de l'arrondissement de Nice, sous la réserve de la sanction des chambres, a été signé, hier, le 24 mars, à Turin. [...]
Les parties neutralisées de la Savoie sont cédées à la France aux conditions auxquelles le Piémont les possède lui-même."

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, fonds Charles Dupasquier, 4Num 37.


11-bmc_univ-illu.jpg

Portrait d'Edouard Antoine Thouvenel, ministre des affaires étrangères françaises. Gravure parue dans « L'Univers illustré », le 19 janvier 1860.

Collection Bibliothèque municipale de Chambéry.


12-ad74_24j_567.jpg

Ouverture du parlement sarde à Turin le 2 avril 1860. Gravure parue dans « L'Illustration », le 14 avril 1860, d'après un dessin de Giacomelli.

Conseil général de la Haute-Savoie, Archives départementales, 24J 567.


13-ad74_24j_567.jpg

Victor-Emmanuel se rendant au palais Madame pour l'ouverture du parlement. Gravure parue dans « L'Illustration », le 14 avril 1860 , d'après un dessin de Teja.

Conseil général de la Haute-Savoie, Archives départementales, 24J 567.


14-bmc_univ-illu.jpg

Vue des frontières entre la Savoie et la Suisse par le canton du Valais. Gravure parue dans « L'Univers illustré », le 6 juin 1860.

Collection Bibliothèque municipale de Chambéry.


15-1fi944.jpg

Carte de la Savoie, du Genevois et du pays de Gex, à l'occasion de l'annexion de la Savoie à la France et représentant la zone douanière ainsi que les territoires neutralisés, le 15 mars 1860. Extraite de « L'Annexion de la Savoie », par J. Trésal, supplément aux « Nouvelles de la Savoie ».

Conseil général de la Savoie, Archives départementales, 1Fi 944.


1860, la Savoie de l'Annexion - Archives départementales de la Savoie - www.savoie-archives.fr - © 2009-2010