Collection de cartes anciennes des Pays de Savoie, XIXe s.

Carte dite de l'Etat-major français [Annecy]. 1869 (AD73 Non coté)
105_ads_nc.jpg

Corps d'Etat-Major

Carte topographique de la République française gravée à l'échelle de 1 pour 80.000e.

Cette carte assujettie aux observations trigonométriques et astronomiques les plus précises et accompagnée de tableaux des positions géographiques ainsi que des hauteurs absolues des principaux lieux a été commencée en 1833.
Directeur du Dépôt de la Guerre, le général Pelet, chef de la section topographique, le colonel Lapie.

L'Annexion de 1860 introduit la Savoie de plein droit dans le dispositif cartographique français. Dès 1876 l'ensemble des feuilles concernant le nouveau territoire seront publiées dans le cadre de l'édition de la carte de l'Etat-major au 1/80.000e.
En effet, dès la fin du Premier Empire, la refonte de la carte de France, encore basée sur les travaux de Cassini, s'imposait : les projets successifs du colonel Bonne (1808), du général Bacler d'Albe (1814) puis de Brossier et Denaix (1816) aboutissent à la création d'une Commission royale de la Carte de France, placée sous la présidence de l'astronome Laplace.

Le Dépôt de la Guerre est chargé de l'exécution et de la publication d'une carte qui devra servir aussi bien les besoins de l'armée que ceux de l'administration. Les premières feuilles paraissent en 1833, mais l'édition ne sera complète qu'en 1886.
Le choix du mode de représentation des formes du terrain, éclairage oblique avec hachures nommées "diapason" est adopté définitivement en 1853. La répartition des feuilles est déterminée par le quadrillage du territoire, lui-même conditionné par un système de projection qui ne déforme pas les surfaces (projection de Bonne).

La carte d'Etat-Major comporte 273 feuilles numérotées couvrant des zones de 60 x 40 kilomètres. La numérotation bis et ter est utilisée pour la Savoie et le comté de Nice. On a ici sélectionné en plus de la page de titre, les feuilles de Belley, Thonon, Nantua, Annecy, Vallorcine, Chambéry, Albertville, Tignes, Saint-Jean-de-Maurienne et Bonneval.