1939-1945

Les Savoyards sous surveillance

La Savoie des Ombres
Les Savoyards
Vichy
L'occupant
Thème précédent
Retour au sommaire des thèmes
Thème suivant

Comme tout régime totalitaire, le régime de Vichy met en place une surveillance étroite de la population.

Interception de correspondance privée organisée par le service de la censure de la préfecture.La vie des Savoyards est systématiquement passée au crible grâce aux écoutes téléphoniques et à la surveillance du courrier. Certaines lettres sont ouvertes, lues puis soigneusement refermées.

Un service central de la censure est constitué le 28 août 1939. Des commissions de contrôle siègent au chef lieu de chaque département.

Le domaine culturel n'échappe pas au climat de suspicion. Les autorités vérifient chaque publication, surveillent la presse, interdisent la diffusion de certains livres et de musiques dites "décadentes", comme le jazz. Le cinéma est, quant à lui, très surveillé.

Toutes les manifestations et les réunions publiques sont soumises à autorisation.

La préfecture restreint au maximum les ouvertures des débits de boissons et parfois les contraint à la fermeture. Les horaires d'ouverture des hôtels et des restaurants sont aussi revus à la baisse.

Malgré tout, les Savoyards essayent de se divertir. Les fêtes réservées aux conscrits sont toujours programmées, comme à Epierre. Aussois organise aussi un carnaval pour les enfants. Et les fêtes religieuses, communions solennelles et mariages, permettent à une population sous surveillance de se détendre.

Des bals clandestins sont aussi organisés. Les jeunes Savoyards qui se retrouvent dans ces manifestations interdites oublient pour un temps la guerre et les pénuries.

 


00-00_c_2.jpg

Interception de correspondance. "Réflexions au sujet d'une lettre contrôlée".

25/07/1943

Archives départementales de la Savoie
1382W 179

"J'ai reçu votre lettre les premiers jours de la semaine ; mais comme vous le verrez, car je vous joint l'enveloppe, elle a été ouverte."

"Cette lettre contenait l'enveloppe de la lettre contôlée (parce que insignifiante), ouverte aux ciseaux et fermée à la bande, avec les deux cachets règlementaires.)"


01-01-c_1.jpg

Interception de correspondance. "Surveillance présumée de la Gestapo en France".

20/04/1942

Archives départementales de la Savoie
1382W 176

"...Que je te dise, avec toute la police en France qu'il y a, en plus il y a un grand nombre de gestapo, tous des jeunes habillés en civil comme les Français, mais on les reconnait, ils se promènent et écoutent ce qu'on dit ? Ils ont des vélos et vont sur les routes et dans les villages..."


01-02-c_3.jpg

Ecoute téléphonique. "Méfiance dans les conversations téléphoniques".

18/11/1943

Archives départementales de la Savoie
1382W 180

"- Ne traitez pas ces affaires au téléphone, il faut être prudent !...

- Oui, vous avez raison, il faut se méfier...

- Oui, faites attention, j'ai eu une histoire parce que j'ai été trop franc au téléphone.

- Il faut faire attention."


03-01-C_18.jpg

Contrôle des informations de presse de la Savoie, rapport du chef de section principale de censure de la Savoie sur l'état de l'opinion.

31/07/1941

Archives départementales de la Savoie
1362W 104

"Aucun journal quotidien n'est imprimé en Savoie. Les quotidiens qui paraissent dans le département (Le Petit Dauphinois, la Dépêche Dauphinoise, la République du Sud-Est, le Progrès, le Nouvelliste, et le Lyon Républicain) sont imprimés soit à Lyon, soit à Grenoble où réside leur Directeur. [...]

A part le journal "La Croix de Savoie", les périodiques sont spécialisés dans le syndicalisme ("Au Travail") ou les annonces légales ("Le Démocrate" et "Le Petit Savoyard"). Les seules informations données par les deux derniers sont un résumé des faits de la semaine, résumé plus ou moins long selon l'importance des faits.

"Au Travail" journal farouchement syndicaliste où il n'est question que des droits des ouvriers sans jamais un mot sur leurs devoirs, donne néammoins des articles tendancieux qui ont été l'objet de rapport du Général Commandant le Département."

"ceci étant posé :"

"Visite Lamirand : a produit une détente des plus heureuse au sujet du sort de la Savoie. Les allusions sur son rattachement ont fait cesser les bruits que faisait courir la propagande italienne.

[...]"


03-02-C_18bis.jpg

Contrôle des informations de presse de la Savoie, rapport du chef de section principale de cesure de la Savoie sur l'état de l'opinion. (Suite)

31/07/1941

Archives départementales de la Savoie
1362W 104

"Gaullisme : Les partisans des Anglais souhaitent voir dans le vainqueur d'hier, le vaincu de demain surtout de l'Italien qui est profondément haït et méprisé. La victoire Anglaise permettrait de chasser les Italiens en leur infligeant une correction des plus sévères. [...]

"Restrictions : créent un mécontentement et une fatigue grandissante du fait des restrictions proprement dites et des difficultés de ravitaillement et aussi des taxations et des formalités administratives. [...]

Communisme : semble reprendre de l'activité avec la guerre germano-russe, les restrictions, plus dures, l'activité du marché noir et l'influence néfaste du journal "Au Travail". [...]"

"Les restrictions de plus en plus sévères imposées sur le tabac et le vin ont produit une fâcheuse impression à la suite des articles de journaux déclarant que ces denrées ne manqueraient pas."

"Articles censurés : Etant donné la cas particulier du département exposé au début de ce rapport, la Censure ne porte que sur l'application des consignes et sur les allusions trop précises relatives au rattachement de la Savoie."


04-01-C_13.jpg

Soirées théatrales, demande d'autorisation au Préfet.

10/12/1940

Archives départementales de la Savoie
1382W 184

"J'ai l'honneur de solliciter de votre bienveillance l'autorisation, pour mes jeunes gens et jeunes filles de la JAC, d'organiser des soirées théatrales au cours de l'hiver. [...]"


04-02-VC_26.jpg

Jeunes acteurs de la troupe théatrale de Saint-Rémy-de-Maurienne.

1944

Collection Combet


05-01-C_17.jpg

Service de la censure de Chambéry, questionnaire destiné au journaux locaux.

Mars 1944

Archives départementales de la Savoie
1382W 165

"Nom du journal ou du périodique
Siège
Mode de paraître
Nom du ou des propriétaires
Nom du Directeur
Nom du Rédacteur en Chef
Nom et adresse de l'imprimerie
Tirage avant le 1er juillet 1940
Tirage à l'heure actuelle
Nombre des éditions locales
Le journal est lu dans quelles régions ?
Le journal est lu par quel public ?
Tendance politique avant l'Armistice
..."


05-02-C_23.jpg

La une censurée de l'hebdomadaire "Marianne".

28/08/1940

Archives départementales de la Savoie

"212 lignes censurées"


06-01-C_01.jpg

Extrait de la liste d'ouvrage dont le retrait des bibliothèques publiques a été prononcé.

12/01/1942

Archives départementales de la Savoie
1398W 120

"Les conceptions modernes de la sexualité"...
"Le livre d'amour des anciens"...
"L'amant légitime"...


06-02-c_02.jpg

Extrait d'une liste d'ouvrage dont le retrait des bibliothèques publiques a été prononcé. (Suite)

12/01/1942

Archives départementales de la Savoie
1398W 120

"Histoires inconvenantes"...
"Images de femmes"...
"Le triomphe du socialiseme, journal d'un ouvrier révolutionnaire"...
"Les meilleures recettes de l'amour"...


07-01-c_05.jpg

Concerts symphoniques dans les brasseries, directive extraite du recueil des actes administratifs.

09/04/1941

Archives départementales de la Savoie
1398W 131

"M. le Ministre a estimé qu'il n'y aurait que des avantages à favoriser les auditions musicales susceptibles d'éveiller, d'entretenir et de développer chez le public le sens de la bonne musique.

Partant de ce principe, les concerts pourront être autorisés sous les réserves suivantes :
1°) Orchestre symphonique à l'exclusion du jazz ;
2°)- Tenue noire ou sombre ;
3°) Répertoire symphonique offrant une garantie artistique indéniable qui se résume ainsi : Musique classique, sélections d'Opéras, Opéras comiques, Opérettes, Oratorios, Ballets, Poèmes symphoniques, fantaisies et morceaux de genre d'une haute tenue musicale en écartant tout ce qui est trivial. Exclusion du répertoire de bal.

L'autorisation nécessaire sera délivrée par la Préfecture, sur demande des directeurs d'établissements intéressés."


07-02-c_04.jpg

Concerts symphoniques dans une brasserie d'Aix-les-Bains, arrêté préfectoral d'autorisation.

01/02/1944

Archives départementales de la Savoie
1398W 131

"Vu la demande en date du 15 Janvier 1944, par laquelle Mme Coupiat Jeanne, propriétaire de la Brasserie Wilson, à Aix-les-Bains, sollicite l'autorisation de faire donner dans son établissement des concerts symphonique. [...]

Articles 1er. - Mme Coupiat Jeanne, à Aix-les-Bains, est autorisée à donner des concerts symphoniques dans son établissement sous les réserves formulées par les instructions ministérielles rapellées ci-dessus [...]"


08-01-C_19.jpg

Cinéma "l'Astrée", programme.

1944

Archives départementales de la Savoie
1362W 103


08-02-C_20.jpg

Cinéma "le Paris", programme du jeudi 22 au 26 juin 1944.

Juin 1944

Archives départementales de la Savoie
1362W 103

"Censure de Chambéry
Autorisé
n° 533"


08-03-C_14.jpg

Maison de l'enfant, demande d'autorisation pour une représentation cinématographique.

15/04/1943

Archives départementales de la Savoie
1382W 184

"[...] J'ai l'honneur de vous faire connaître que je vous autorise de faire exécuter au Foyer, trois représentations cinématographiques les 8 et 9 Mai 1943, au bénéfice de la Maison des Enfants, sous réserve que les films projetés soient visés par la censure."


08-04-c_03.jpg

Cinéma ruraux, heures de fermeture, arrêté préfectoral.

12/05/1942

Archives départementales de la Savoie
1398W 119

"Article 1er. - L'heure de fermeture des cinémas ruraux est fixée à 24 heures."


09-01-c_09.jpg

Arrêté municipal de la commune des Echelles interdisant tous les rassemblements et indiquant les horaires de fermeture des établissements publics.

31/08/1939

Archives départementales de la Savoie
1398W 130

"Article 1
Tous rassemblements, stationnements, attroupements, réunions sur la voie et les lieux publics sont interdits dans le territoire de la commune des Echelles.

Article 2
Est également interdits, toute distribution de journaux, tracts, brochures, sur la voie et les lieux publics.

Article 3
Toute affiche, non préalablement soumise au visa de l'autorité municipale sera immédiatement lacérée.

Article 4
Les cafés, débits de boissons, salles et établissements publics servant des boissons doivent fermer à partir de 22 heures.

Article 5
Les contraventions au présent arrêté seront constatée et poursuivies conformément aux lois."


09-02-C_15.jpg

Manifestations, interdiction émanant de la préfecture.

13/05/1940

Archives départementales de la Savoie
1382W 183

"[...] Le Ministre de l'Intérieur a interdit jusqu'à nouvel ordre toutes manifestations se déroulant en plein air, telles que matchs, réunions hippiques, sportives et autres qui constituent des rassemblements importants."


09-03-C_11.jpg

14e division militaire, délégation de pouvoirs de police et de maintien de l'ordre à l'autorité civile.

17/02/1941

Archives départementales de la Savoie
1382W 184

"A dater de ce jour, le Général Cdt. la 14° Division Militaire délègue à l'autorité civil, qui les exercera sous sa responsabilité, les pouvoirs de police et de maintien de l'ordre dont elle dispose normalement, à l'exeption :

1°/- du droit de requérir les troupes et la gendarmerie;
2°/- Droit de fermeture et d'ouverture des débits de boisson et salle de spectacles,
3°/- Interdiction de réunion (peut être également exercée par l'autorité civile),
4°/- Du droit de censure des journaux en ce qui concerne les informations militaires [...]"


09-04-C_10.jpg

14e division militaire, état de siège : pouvoirs de police délégués à l'Autorité Civile ou Conservés par l'Autorité Militaire.

17/02/1941

Archives départementales de la Savoie
1382W 184

"Pouvoirs de police délégués à l'Autorité Civile

Le ravitaillement général et local.
La taxation des prix.
Interdiction de réunion (peut être exercé également par l'Autorité Militaire).
La censure des journaux (sauf en ce qui concerne les informations militaires).
Toutes questions concernant la circulation [...]
Arrestations en cas d'atteinte à la sureté intérieur de l'Etat [...]
Mesures administratives concernant les indésirables, les repris de justice et les suspects.
Contrôle des étrangers [...]
Perquisitions de jour chez les particuliers.
Droit d'exercer sur la Gendarmerie Départementale les réquisitions nécessaires à l'exercice des pouvoirs de police."

"Pouvoirs de police conservés par l'Autorité Militaire

Droit de fermeture et d'ouverture des débits de boisson et salles de spectacle.
Interdiction de réunion (peut être également exercé par l'Autorité Civile).
Censure des journaux en ce qui concerne les informations militaires.
La remise des armes, munitions et explosifs.
[...]"


09-05-C_12.jpg

Réglementation des réunions publiques, extrait de l'arrêté préfectoral régional.

13/09/1941

Archives départementales de la Savoie
1382W 184

"Article 2 - Toute réunion publique doit faire l'objet d"une déclaration indiquant, le lieu, le jour, l'heure et le but de la réunion. Toutefois, en son dispensées les réunions qui comportent l'exercice du culte."


09-06-C_16.jpg

Liste des demandes d'autorisations de réunions du 9 au 20 mars 1941.

Mars 1941

Archives départementales de la Savoie
1382W 183

"...
Mutuelle incendie de Montgirod... sans opposition
...
Légion Française des Combattants de Gilly-s/Isère... sans opposition
...
L'amicale des restraités gendarmerie de Chambéry... Pas d'opposition
...
Mutuelle agricole contre l'incendie de Mouxy... Pas d'opposition
...
Syndicat agricol de Dullin... Pas d'oppositon
..."


10-01-C_8.jpg

Arrêté préfectoral annonçant la fermeture des bistrots de la commune de Coise.

04/04/1944

Archives départementales de la Savoie
1398W 130

"Article 1er. - Tous les débits de boisson situés sur le territoire de la commune de Coise sont fermés pour une durée de trois mois à dater du 10 Avril 1944.

Article 2. - Les hôtels demeureront ouverts à la condition expresse de ne servir à leurs clients aucune consommation en dehors de celles servies aux repas normaux."


11-01-c_06.jpg

Cérémonie de mariage, ouverture du restaurant : demande de dérogation au préfet.

13/10/1941

Archives départementales de la Savoie
1398W 128

"J'ai l'honneur de vous informer que je me marierai le mercredi 15 courant, à la Motte Servolex.

Mais le repas du soir aura lieu à l'hôtel [...] au Bourget-du-Lac. Suivant la tradition, ce souper commencera à peine à l'heure de la fermeture règlementaire. Je sollicite dès lors une tolérance pour la nuit, étant entendu que nous ne ferons aucun tapage qui ne serait pas en conformité avec les circonstances actuelles."


11-02-c_07.jpg

Cérémonie de mariage, ouverture du restaurant : refus préfectoral de dérogation.

14/10/1941

Archives départementales de la Savoie
1398W 128

"En réponse à votre communication du 13 courant, par laquelle vous sollicitez une dérogation de fermeture en faveur de l'Hôtel [..] au Bourget du Lac, j'ai l'honneur de vous faire connaître que la règlementation en vigueur s'oppose à ce que satisfaction vous soit donnée, je vous exprime tous mes regrets."


12-02-VC_25.jpg

Jeunes de Saint-Rémy-de-Maurienne fétant leur 20 ans.

1944

Collection Combet


13-01-VC_30.jpg

Carnaval organisé à Aussois.

1944

Collection Détienne


13-02-VC_31.jpg

Carnaval organisé à Aussois.

1944

Collection Détienne


14-01-MC_3.jpg

Communion solennelle à Saint-Jean-d'Arvey.

07/06/1940

Collection Martine Cremilleux


15-01-bal_1.jpg

Interception de correspondance. Bal clandestin.

26/11/1942

Archives départementales de la Savoie
1382W 177

"A Cevins la danse fait fureur, tous les dimanches chez Blanc ça gaze à pleins tubes, il y a une foule de jeunes."


15-01-PGF_2.jpg

Bal clandestin à Puygros, droits d'entrée confisqués et reversés à la caisse d'entraide des prisonniers de guerre.

18/01/1944

Archives départementales de la Savoie
1362W 108

"J'ai l'honneur de vous rendre compte que la somme de 1700 fr provenant d'un droit d'entrée dans un bal clandestin organisé à Puygros a été versée à la Caisse d'entr'aide des prisonniers, Maison du Prisonnier, Place St Léger à Chambéry."


Archives départementales de la Savoie - www.savoie-archives.fr - © 2005-2009