1939-1945

La protection des populations

La Savoie des Ombres
Les Savoyards
Vichy
L'occupant
Thème précédent
Retour au sommaire des thèmes
Thème suivant

Pour protéger et préparer les populations civiles à la guerre, la Direction de la défense passive est créée par décret, le 29 juillet 1938.

Brochure concernant la formation des populations à la défense passive.Son rôle est d'assister le Ministère de la guerre. En Savoie, le service est rattaché au cabinet du Préfet. Il travaille à la mise en place de consignes strictes prévoyant :

  • l'évacuation des populations à risque et l'organisation sanitaire en cas d'attaque aérienne ;
  • la formation des populations par l'intermédiaire d'affiches, de brochures ou de manuels ;
  • l'extinction et le camouflage des lumières ;
  • la lutte contre les incendies.

Dans un premier temps, le service de la défense passive recense le matériel à la disposition des communes savoyardes : les masques à gaz, les brassards, les lanternes…

Des abris souterrains et des tranchées sont construits dans les principales villes savoyardes en prévision d'attaques aériennes. Par exemple l'abri de la place Caffe à Chambéry ou celui du jardin public à Ugine.

L'action du service est cependant entravée par les lourdeurs administratives. Il n'est pas facile de mettre en place des équipes locales chargées de veiller à la bonne marche du programme, dans des communes qui doivent déjà supporter l'absence des prisonniers de guerre.

Toutefois, l'administration essaye de former et de protéger une population soumise aux aléas de la guerre et à l'occupation ennemie.

01-00-DF_38.jpg

Brochure de formation des populations à la défense passive.

1939

Archives départementales de la Savoie
1375W 4

"Français, pour votre sauvegarde, Consultez cette brochure
... de la défense passive."


01-01-DFA_2.jpg

Défense passive, affiche de sensibilisation au péril aérien.

Sans date

Collection Aimé Pétraz

"Avez-vous mesuré le péril aérien sur Paris ?"

"En une seule nuit, le pays agresseur peut lancer sur Paris plusieurs centaines d'avions laissant tomber des centaines de tonnes de bombes explosives, incendiaires ou à gaz."


02-01-df33.jpg

Ville de Chambéry, plan de dispersion.

07/03/1939

Archives départementales de la Savoie
1375W 14

"[...] J'ai invité M. le Maire de cette ville à m'adresser dans le plus court délai possible, un plan de dispersion."


02-02-df15.jpg

Ville de Modane, évacuation de la population envisagée en cas de conflit.

14/04/1939

Archives départementales de la Savoie
1375W 71

"Le Maire, les Adjoints et les Membres du Conseil Munucipal de la Ville de Modane déclarent qu'en raison de la situation frontière de la Ville, entourée de fortifications, et zone militaire de résistance, aucun système pratique et efficace de défense passive de la population civile ne peut être envisagé.

Que le seul moyen de protection est, en cas d'imminence d'un conflit armé, l'évacuation immédiate et totale de la population civile non mobilisable, par la voie ferrée [...]"


02-03-df13.jpg

Création de chambres à gaz, directive du ministère de la défense nationale.

30/03/1939

Archives départementales de la Savoie
1375W 50

"En vue de vous permettre d'entreprendre les instructions et exercices dès réception de ces appareils, il est nécessaire de créer des "chambres à gaz" pour le passage du personnel en atmosphère viciée.
Il y aurait intérêt a pouvoir établir, dès cette année, la création d'une chambre à gaz par secteur dans chacune des localités suivantes de votre département : Chambéry, Albertville, Saint-Jean-de-Maurienne."


02-04-df6.jpg

Correspondance émanant de la mairie de Chambéry concernant les risques du personnel des eaux.

13/06/1940

Archives départementales de la Savoie
1375W 48

"Un poste civil assure concurrament avec un poste militaire la garde des ouvrages du service des eaux St Saturnin [...]. Ce personnel civil n'est pas muni de masques et comme il est requis parmi les habitants de communes voisines, nous n'avons pu leur en distribuer.

Or, sur le réservoir de St Saturnin, il existe [...] un appareil de stérilisation des eaux [...] équipé de deux bouteilles de chlore liquide de 30 kgs, représentant au total 20000 litres de chlore gazeux pur.

En cas de bombardement, un ébranlement peut [...] provoquer un dégagement sinon instantané du moins très rapide de chlore."


02-06-df21.jpg

Camouflage des lumières, directive émanant du gouverneur militaire de Lyon.

19/06/1939

Archives départementales de la Savoie
1375W 99

"Le camouflage de nuit, par fumées, de villes ou d'établissements industriels parait suceptible de donner des résultats surtout dans les vallées étroites.

[...] Il peut être intéressant cependant de procéder à des expériences dans des vallées étroites en entretenant un nuage assez dense pour couvrir l'ensemble de la valée, pendant le temps de l'alerte [...] qui peut être évalué de 20 à 30 minutes."


03-01-DF_37.jpg

Manuel de défense passive.

1939

Archives départementales de la Savoie
1375W 4

"Les généralités, les explosifs, les incendiaires, les gaz

Le danger - Les moyens de protection."


03-02-DF_50.jpg

Diplôme du Brevet de défense passive.

1940

Archives départementales de la Savoie


03-03-df3.jpg

Gaz toxiques et attaques aéro-chimique, rappel des mesures générales de protection.

22/06/1943

Archives départementales de la Savoie
1375W 45

"Il est rappelé au public :

Que le masque distribué par les Services Officiels confère une protection certaine contre les gaz toxiques.

Que les personnes non munies de masques peuvent trouver une protection appréciable en observant les précautions suivantes :

1°- Placer devant la bouche et le nez un linge humide...
2°- Sortir le plus rapidement possible de la nappe de gaz, mais sans courir, afin d'éviter tout essoufflement [...]"


04-01-df19.jpg

Camouflage de l'éclairage privé, arrêté municipal de la mairie de Chindrieux.

08/09/1939

Archives départementales de la Savoie
1375W 99

"Art. 1er- A partir du 8 septembre 1939, et jusqu'à nouvel ordre, il sera procédé sur tout le territoire de la commune au camouflage absolu de tout éclairage privé.

Art. 2- Dès la chute du jour, les volets seront fermés et les fenêtres qui en sont dépourvues seront camouflées de façon que la lumière ne puisse s'apercevoir de l'extérieur."


04-02-DF_28.jpg

Camouflage des phares de voitures, affiche publicitaire.

07/01/1941

Archives départementales de la Savoie
1375W 84

"Automobilistes... Attention ! à la nouvelle ordonnance de la Défense Passive [...] qui rend obligatoire sur toutes les voitures les Appareils de camouflage des phares de jour comme de nuit..."


04-04-DF_18.jpg

Camouflage de l'éclairage, dessin humoristique extrait du Journal "Vaillance".

Février 1943

Archives départementales de la Savoie

- "Comment voyez-vous la situation ?"

- "Mal..."


05-01-DF_41_photo.jpg

Exercice de défense passive à Lanslebourg.

06/10/1939

Archives départementales de la Savoie
Collection iconographique


06-01-DF_2.jpg

Etat des masques nécessaires à la protection des populations.

1943

Archives départementales de la Savoie
1375W 45

"Zones sensibles du département de la Savoie :

- Chambéry
- Aix-les-Bains
- Albertville
- Ugine
- Moûtiers
- Saint-Michel
- Modane
- Fourneaux."


06-03-df12.jpg

Etat des vêtements de protection contre l'hypérite en Savoie.

Sans date

Archives départementales de la Savoie
1375W 49

"...

Chambéry : 285

Aix-les-Bains : 40

Moûtiers : 7

St-Pierre-d'Albigny : 5

Albertville : 10

Ugine : 10

..."


06-04-df1.jpg

Materiel de base servant à la défense passive, plaquette publicitaire de l'établissement Anselme Laurent et compagnie.

Sans date

Archives départementales de la Savoie
1375W 45

"Masques de défense passive "Le Gallus"
Vêtements anti-ypérite "Vox"
Vêtements anti-gaz
Vêtements contre l'incendie "Normandie"
Appareils de respiration artificielle "Panis" [...]"


06-04-df11.jpg

Vêtement de protection contre le gaz, croquis.

Sans date

Archives départementales de la Savoie
1375W 49

"Vêtement de protection en deux pièces, les moufles et les bottes sont attenantes."


06-05-df10.jpg

Mairie d'Aix, demande de vêtement de protection contre le gaz.

03/10/1939

Archives départementales de la Savoie
1375W 49

"[...] La commission de Défense Passive d'Aix-les-Bains aurait besoin de six vêtements contre les gaz.

Elle désirerait que ce soient des vêtements en deux pièces, en toile huilée [...].

La commission préférerait ce genre de vêtements à la combinaison d'une seule pièce assez gênante pour les opérateurs qui en sont revêtus et dont le caoutchouc se coupe facilement."


06-06-df9.jpg

Directive émanant du ministère de la défense nationale et de la guerre concernant l'attribution de brassards au personnel de la Défense Passive.

25/05/1939

Archives départementales de la Savoie
1375W 49

"[...] Il a été décidé de doter tout le personnel des formations civiles de Défense Passive d'un insigne distinctif destiné à permettre la reconnaissance, en tout temps, des différents Services prévus pour cette défense.

A cet effet, je vous prie de vouloir bien prendre les dispositions nécessaires pour que, dans l'exercice de leurs fonctions, les personnes affectées à ces formations portent un brassard de 10 centimètres de haut de couleurs et caractéristiques indiquées ci après :

- vert pour le personnel de commandement ;
- blanc pour le personnel des Services Sanitaires [...] ;
- jaune pour le personnel des Services de détection et de Désinfection et pour celui des Services Z ;
- rouge pour le personnel des Services d'Incendie ;
- marron pour le personnel des autres services ou non spécialisé."


06-07-df9bis.jpg

Directive émanant du ministère de la défense nationale et de la guerre concernant l'attribution de brassards au personnel de la Défense Passive. (Suite)

25/05/1939

Archives départementales de la Savoie
1375W 49

"Tous ces brassard porteront en outre à l'encre indélébile les lettres D.P. de 8 centimètres de hauteur."


06-08-DF_8.jpg

Recensement des brassards pour le personnel de la défense passive de la ville de Chambéry.

28/06/1939

Archives départementales de la Savoie
1375W 49

"J'ai l'honneur de vous adresser l'état des brassards nécessaires aux services de Défense Passive de la Ville de Chambéry."


06-09-df4.jpg

Brassard du personnel des services de détection et de désinfection et des services Z.

Mai 1939

Archives départementales de la Savoie
1375W 49


07-01-DF_16.jpg

Abri de la place Caffe à Chambéry, cartouche d'un plan.

22/07/1940

Archives départementales de la Savoie
1375W 67


07-02-df26.jpg

Construction d'un abri à Ugine, appel d'offres.

Janvier 1944

Archives départementales de la Savoie
1375W 78

"Ville d'Ugine, Défense Passive. Avis pour appel d'offres en vue de la construction d'abris souterrains."


07-03-df22.jpg

Protection des objets classés, repliement.

18/09/1939

Archives départementales de la Savoie
1375W 106

"Les objets classés de la Savoie et de la Haute-Savoie sont entreposés à l'Etablissement Thermal d'Aix-les-Bains dans un abri sous une voûte en briques. Bien entendu cet abri ne peut servir que de dépôt momentané et ces objets devront être expédiés dans le centre de la France..."


08-01-df31.jpg

Commune de Jacob-Bellecombette, listes des hommes réquisitionnés pour composer les équipes de déblaiement en cas de bombardement.

24/05/1944

Archives départementales de la Savoie
1375W 8

"Equipe de déblaiement"

"Liste fournie en éxécution de la circulaire du 2 mars 1944 relative à l'organisation des secours interdépartementaux en cas de bombardement."


08-02-DF_40_photo.jpg

Exercice de défense passive à Lanslebourg.

06/10/1939

Archives départementales de la Savoie
Collection iconographique


08-04-df32.jpg

Mairie de la Ravoire, impossibilité de créer des équipes de déblaiement.

17/05/1944

Archives départementales de la Savoie
1375W 8

"J'ai vainement chercher [...] à constituer à La Ravoire les équipes de déblaiement demandée par les autorités occupantes.

En raison de la pénurie de main-d'oeuvre agricole, je n'arrive déjà pas en ce moment à recruter les volontaires dont j'aurais personnellement besoin pour réorganiser ma compagnie de Sapeurs-Pompiers qui, elle-même, n'est pas en état de jouer efficacement son rôle en cas de sinistre.

Mes conseillers municipaux sont tous morts, partis de la commune ou impotents ; je suis presque seul pour faire face à tout. C'est une situation lamentable à laquelle, hélas, je ne vois guère la possibilité de remédier avant le retour des prisonniers."


Archives départementales de la Savoie - www.savoie-archives.fr - © 2005-2009