1939-1945

Le pillage de l'économie locale

La Savoie des Ombres
Les Savoyards
Vichy
L'occupant
Thème précédent
Retour au sommaire des thèmes
Thème suivant

Les clauses économiques voulues par le Troisième Reich pénalisent durablement la vie économique du pays. Affiche pour la récupération des métaux non-ferreuxLe 8 août 1940 l'indemnité d'occupation est fixée à 400 millions de francs. Elle atteindra 700 millions en 1944.

La collaboration économique est poussée à l'extrême : une grande partie de la production industrielle savoyarde part pour l'Allemagne. Les entreprises connaissent très tôt des difficultés d'approvisionnement. Faute de charbon, les usines de Villard-Planay, de Notre-Dame-de-Briançon et d'Ugine ont dès janvier 1941, une baisse de production.

Vichy qui soutient activement l'effort de guerre allemand organise la récupération des métaux non ferreux. Les statues, et autres monuments, sont envoyés à la fonte.

L'agriculture est aussi en difficulté. Les mauvaises conditions climatiques provoquent une baisse des récoltes. Le département importe quatre fois plus de blé en 1942. La production laitière diminue également et les Savoyards ne bénéficient plus que d'un quart de litre de lait pour trois jours.

A partir de 1943 la situation s'aggrave. Les réquisitions allemandes s'intensifient. Les matières premières se font rares et les usines tournent au ralenti. La vie économique savoyarde est moribonde et la pénurie extrême.

Ces circonstances difficiles développent un climat chargé d'ambiguïté. Les agriculteurs déjà soutenus par le régime, sont accusés de marché noir. Leur situation de soi-disant "privilégiés", vis à vis de la nourriture, attise les convoitises.

00-01-au_secours.jpg

Récupération des métaux non ferreux, affiche.

1941

Archives départementales de la Savoie
1382W 35

"Au secours de l'industrie française, apportez vos métaux non ferreux : plomb, cuivre, bronze, étain, nickel à votre mairie ou au centre local de récupération."


02-01-I_8.jpg

Une usine tournant à plein régime, vision idyllique publiée par la Légion... Couverture de la revue "La Légion"

12/05/1942

Archives départementales de la Savoie


03-00-I_7.jpg

Arrêté préfectoral règlementant les ouvertures des boulangeries en raison des pénuries.

27/09/1941

Archives départementales de la Savoie
1400W 147

"Le Préfet de la Savoie [...] considérant, en effet, les difficultés qu'éprouvent les boulangers pour s'approvisionner en bois de chauffage, charbon et autres combustibles pour la chauffe des fours, arrête : "

"Article 1. - Dans le département de la Savoie les boulangeries sont fermées un jour par semaine. Aucune vente de pain ne peut être effectuée pendant cette journée."

"Article 2. - Dans les agglomérations où il existe plusieurs boulangeries, la fermeture hebdomadaire aura lieu par roulement. [...]"

"Article 3. - Dans tout le Département de la Savoie, les boulangeries seront fermées au public, par roulement, pendant une période de 8 jours [...]"


03-00-vc_1.jpg

Interception de correspondance. "La paperasserie : la pénurie de papier dans les écoles".

28/01/1943

Archives départementales de la Savoie
1382W 178

"On devrait bien économiser le papier d'un côté pour en mettre un peu plus à la disposition des écoliers. Je me demande sur quoi l'année prochaine mes élèves écriront. Ce ne sera pas gai de faire la classe sans livres et sans cahiers, quant on se met encore à changer les programmes par dessus le marché."


03-01-si_2.jpg

Ecoute téléphonique. "Pénurie de bois pour cercueils".

27/10/1942

Archives départementales de la Savoie
1382W 177

- "J'ai la Régie départementales de Grenoble qui me doit 90 cercueils de chêne, ils me disent qu'il n'y a rien à faire pour m'en donner puisqu'il n'y a pas de bois [...]

- Oui, mais ici, Monsieur XXX, c'est pareil. J'ai essayé pour avoir du bois à Aix et à Chambéry et il n'y a rien à faire ou alors ils demandent autre chose, que nous n'avons pas.

- Je suis allé à Aiguebelle pour du bois. Là, ils en ont mais ils veulent des pointes à la place.

- Et vous en avez ?

- Oui, j'en ai trouvé, alors je leur passe des pointes pour avoir du bois sans quoi on n'aura plus de cercueils bientôt pour le commerce.

- Oh ! moi je ne me tourmente pas, s'il n'y a plus rien, on ne pourra plus enterrer ! (rires)

- Ce n'est pas une solution."


03-02-si_1.jpg

Interception de correspondance. Opinion sur la situation économique.

03/09/1942

Archives départementales de la Savoie
1382W 177

"La France est l'esclave de la bochie, dans les usines on ramasse tous les ouvriers et elles vont bientôt fermer [...]

J'ai un terrain à cultiver, ce terrain nourrit une partie de la population civile, je fais mon devoir de Français en travaillant cette terre.

Tous les soirs, la D.C.A. tire à Lyon, les usines vont être bombardées."


04-02-I_5.jpg

Récupération des métaux non ferreux, carte postale.

02/11/1941

Archives départementales de la Savoie
1399W 9

"Il faut des métaux non ferreux pour les industries de l'alimentation, pour entretenir les distributions d'eau et de gaz, pour le transport de l'énergie électrique ; il faut des métaux non ferreux pour maintenir notre activité industrielle et il en faut aussi pour protéger nos récoltes contre les parasites."


04-03-I_6.jpg

Listes de slogans utilisés pour mobiliser la population à la récupération des métaux non ferreux.

1941

Archives départementales de la Savoie
1399W 8

"Il n'y a pas de fumée de sans feu ni d'industrie sans métaux ferreux."

"Il sera trop tard cet hiver pour vendre vos métaux au service de la Mobilisation. C'est avant le 18 septembre qu'il faut le faire"

"Ne vous séparez pas de vos oeuvres d'art ; mais ne confondez pas le vieux et l'antique, le beau avec le clinquant."

"Vous vous porterez aussi bien en débarrassant votre grenier et votre cave. L'industrie française perira si vous n'aidez pas à l'approvisionnement en métaux comme le cuivre, l'étain, le plomb."


05-01-I_2.jpg

Ponts et chaussées : extrait de la liste des statuts et monuments en bronze du département de la Savoie.

14/11/1941

Archives départementales de la Savoie
1399W 10

"Chambéry :

- Monument Favre, place du Palais de Justice
- Monument des Frères de Maistre, place du Château
- Monument de Boigne, place des Eléphants
- Statue de Jean-Jacques Rousseau au Parc Lémenc
- Monument "La Savoyarde", place du Centenaire

Aix-les-Bains :

- "Ganimède", Parc Thermal
- "Lion et Lionne", Parc Thermal
- Buste de la Reine Victoria, place du Revard
- Plaque commémorative (sur banc), boulevard des Anglais

Tresserve :

- Buste de Lamartine, médaillon, site de l'Inspiration

[...]"


05-02-I_3.jpg

Secrétariat d'Etat à la production industrielle : liste de l'enlèvement des statues et monuments en bronze en vue de la refonte.

29/11/1941

Archives départementales de la Savoie
29/11/1941

"...Suppression et moulage en raison caractère artistique...

...Suppression et remplacement...

...Conserver...

...Suppression et remplacement...

...Conserver...

...Suppression...

...Suppression.."


05-03-I_4.jpg

Rapport du maire de Chambéry au préfet rappelant l'émotion provoquée par l'enlèvement de la Sasson.

23/04/1942

Archives départementales de la Savoie
1399W 10

"L'émotion causée dans notre ville par l'enlèvement de la statue de la Savoyarde a été assez vive. Pour nos visiteurs, comme pour les Chambériens, cette statue, élevée pour commémorer la réunion de la Savoie à la France en 1792, était symbolique de notre attachement à notre mère patrie. Sa disparition détermine dans beaucoup d'esprits une véritable consternation.

Pour calmer quelque peu je n'ai pas manqué de faire savoir que la statue de bronze devait être remplacée par une statue de Pierre. Mais on se demande quand ce remplacement pourra être effectué. On va l'attendre impatiemment et déjà on parle beaucoup de profiter de la nouvelle inauguration pour manifester à nouveau, de façon éclatante, l'attachement de la Savoie à la France."


05-04-SC_3.jpg

Place du Centenaire à Chambéry : le socle vide de la Sasson.

1942

Collection Serge Coupé


06-00-I_9.jpg

Carte postale d'une publicité pour les engrais Kuhlmann.

Sans date

Archives départementales de la Savoie

Cette vision publicitaire semble ignorer les difficultés du monde agricole et du ravitaillement.


07-01-VSA_4.jpg

Ouvriers sans emploi et usines bombardées, affiche.

Sans date

Collection Aimé Pétraz

"Le métier reste"


08-01-si_3.jpg

Ecoute téléphonique. "Crainte d'arrêt d'une usine par manque de charbon".

30/12/1943

Archives départementales de la Savoie
1382W 180

"Plombière va s'arrêter faute de charbon. Ils ne reçoivent pas leur attribution. La fabrication du chlore est arrêtée ; ceci est moins grave car il n'y a plus de wagons pour expédier le chlore mais la fabrication du sodium va s'arrêter dans 15 jours et ceci est beaucoup plus grave. Il faudrait qu'ils reçoivent du charbon de toute urgence et en quantités importantes"


08-02-ECO_1.jpg

Bon monnaie matière pour un kilo de matières sidérurgiques.

Avant le 30/09/1944

Archives départementales de la Savoie
1409W 12

"Billet de un kilog de produits sidérurgiques en acier ordinnaire.

Valable jusqu'au 30/09/44."


08-03-ECO_2.jpg

Bon matière permettant l'achat de bois.

Avant le 30/09/1944

Archives départementales de la Savoie
1409W 12


09-00-PN_2.jpg

Discours du maréchal Pétain aux paysans.

20/04/1941

Archives départementales de la Savoie
1382W 35

"[...] Un nouveau statut social de la paysannerie sera établi : il donnera progressivement aux travailleurs des champs, ouvriers et petits exploitants, des avantages parfois différents dans leur nature mais comparables, en fait, à ceux accordés aux travailleurs des villes. [...]"


09-00-PN_2bis.jpg

Discours du maréchal Pétain aux paysans. (Suite)

20/04/1941

Archives départementales de la Savoie
1382W 35

"[...] Paysans, mes amis, je vous fais confiance et je compte sur votre dévouement pour m'aider à relever la France et à la sauver de la famine."


09-01-A_2b.jpg

Montée d'un troupeau de vache aux alpages dans la commune d'Epierre.

1942

Collection Roger Bochet


09-03-A_2.jpg

Interception de correspondance. "Plainte concernant l'attitude scandaleuse des paysans".

18/08/1942

Archives départementales de la Savoie
1382W 177

"Tu sais les paysans ne manquent de rien eux, mais se plaignent toujours et ne vendent qu'à des prix fous. Ils préfèrent engraisser le cochon aux pommes de terre que de les vendre à 5 ou 6 frs..."


Archives départementales de la Savoie - www.savoie-archives.fr - © 2005-2009