Retour à la page d'accueil

Vivre là-haut :

Les communautés de montagne

Lien vers le site du Conseil général de la Savoie
PrécédenteSuivante

07- Du Moyen Age au XVIIIe siècle, les villages de montagne s'inventent une organisation communale dynamique et efficace

01-Registre de comptabilité (dessin d'une vierge à l'enfant). 1629.

02-Ban de La Perrière. 1676 - Règlement communautaire

03-Règlement et instructions pour les administrateurs et secrétaires des villes, bourgs et paroissses. 1738

04-Acte d'assemblée : élections des syndics de Montvalezan sur Bellentre, 1714

05-Tabelle générale de la commune de Saint Bon Tarentaise. 1730

 

La commune est née et s'est activement développée dans les villages de montagne parce que les biens communaux y étaient plus nombreux que dans les vallées.

Pour gérer ses biens, elle s'est dotée d'institutions qui révèlent une forme de démocratie locale et une autonomie certaine par rapport au pouvoir de l'Etat.

La principale est l'assemblée générale : quelques fois par an, le plus souvent à la sortie de la messe, les communiers se réunissent pour débattre des questions importantes. Personne n'est exclu des discussions.

Les décisions sont prises à la majorité des deux tiers. Les femmes, lorsqu'elles sont chefs de famille, prennent part aux assemblées.

Les communiers élisent et surveillent des syndics et des procureurs chargés d'exécuter leurs décisions. Et ceux-ci ne manquent pas de travail.

Gestionnaires des biens communaux (alpages, forêts, bâtiments, ruisseaux…), ils doivent en outre faire respecter tout un arsenal de règlements qui fixent la date des récoltes, l'utilisation des pâturages, des bois, de l'eau, des chemins.

Jusqu'au XVIIIe siècle, les communes de montagne préservent tant bien que mal leurs institutions. Les réformes de l'administration savoyarde y mettent fin en leur imposant un nouveau mode de fonctionnement.

En particulier, l'assemblée générale cède la place à un Conseil de six membres où siègent les plus riches. C'est la fin de la démocratie ancienne, au détriment des habitants les plus pauvres.

 

Notices

01-Registre de comptabilité (dessin d'une vierge à l'enfant). 1629.
Archives communales de Lanslevillard. CC 4

02-Ban de La Perrière. 1676 - Règlement communautaire.
Archives communales de La Perrière. CC 9

03-Règlement et instructions pour les administrateurs et secrétaires des villes, bourgs et paroissses. 1738
Refonte des institutions communales. Archives départementales de la Savoie. BC

04-Acte d'assemblée : élections des syndics de Montvalezan sur Bellentre, 1714
Archives communales de Valezan. BB

05-Tabelle générale de la commune de Saint Bon Tarentaise. 1730
Archives départementales de la Savoie. C 3867